Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Publié le 31 Mai 2010

Et prenons bottes et cirés.. pour aller nous promener vers la rivière !!2010-05-31.jpg

et encore... moi j'ai fait demi-tour !!! car il n'est pas certain que vu la puissance..

Bref.. ça me révolte ça !!

Si nous sortons notre petit jet d'eau pour arroser, nous écoperons d'une amende ?

L'arrêté à été publié sur le site de la commune de Garennes samedi !!!

Voir les commentaires

Rédigé par Evelyne, c'est moi

Publié dans #Au jour le jour..

Repost 0

Publié le 30 Mai 2010

Cliquez sur le lien et vous verrez... Diane est revenue dans son château20100529_27-redim.jpg

Je n'aurais sûrement pas fait un aussi beau reportage !!!

La preuve..

Une des rares photos que j'ai réussies...

Voir les commentaires

Rédigé par Evelyne, c'est moi

Publié dans #Au jour le jour..

Repost 0

Publié le 29 Mai 2010

Diane de Poitiers (1499 - 1566)

Diane de Poitiers (1499 - 1566)

 
Les restes de la favorite du roi Henri II vont regagner la chapelle du château d'Anet en Eure-et-Loir.

Le 29 mai, la dépouille de la Duchesse Diane de Poitiers retrouvera sa sépulture d'origine, 215 ans après la profanation de son cercueil par des révolutionnaires. Des invités de sang royal, comme la Duchesse de Kent épouse du Prince Michael, cousin germain de la Reine d'Angleterre seront présents dans la petite ville de 3.000 habitants.

"C'est un événement exceptionnel qui, peut-être, corrigera un excès de la Révolution française", a indiqué le maire UMP d'Anet, Olivier Marleix.
"Après son décès en 1576, Diane de Poitiers, symbole de la beauté française de la Renaissance, est embaumée et inhumée dans la chapelle du château d'Anet, dans un tombeau construit par ses deux filles. Deux siècles plus tard, en 1795, des révolutionnaires pénètrent dans la chapelle et ouvrent le sarcophage. Dans son cercueil, ils trouvent aussi deux enfants en bas âge. Au contact de l'air, les corps partent en poudre. Les Révolutionnaires prennent peur et s'enfuient", raconte Jean de Yturbe, l'actuel propriétaire du château d'Anet.
Après leur départ, deux femmes du village rassemblent les restes d'ossements et les transportent vers la fosse commune, qui se trouve aujourd'hui dans le cimetière juste à côté de l'église", précise M. de Yturbe. C'est grâce à ce geste que les scientifiques ont pu déterminer l'identité des ossements retrouvés en 2008 lors de fouilles dans le cimetière d'Anet. "L'une d'elles a en effet coupé une mèche des cheveux de Diane de Poitiers. Elle a été conservée jusqu'à maintenant et a été transmise de génération en génération aux occupants du château. C'est grâce à cette mèche que l'on a pu faire le test ADN", explique l'actuel propriétaire.
L'authentification
L’équipe du Dr Ph. Charlier, de l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine) a authentifié les restes de Diane en 2008 à partir des caractéristiques physiques : adulte mature présentant des lésions arthrosiques sévères, présence d'une fracture consolidée du tibia et du péroné correspondant à une chute de cheval survenue en 1565 et traitée par le chirurgien Ambroise Paré. De plus, la mâchoire et le maxillaire supérieur gauche se superposent parfaitement au dernier portrait de Diane (1555) exécuté par François Clouet et visible au Musée Condé à Chantilly.
Les scientifiques relèvent aussi une concentration anormale d'or dans ses tissus et cheveux. Selon Brantôme, son contemporain, la duchesse de Valentinois prenait quotidiennement de l'or en boisson, comme élixir de jouvence, ce qui l'a peut-être lentement empoisonnée.
(source :
http://paris-ile-de-france-centre.france3.fr/info/centre/la-depouille-de-diane-de-poitiers-de-retour-a-anet-63294599.html)

20100529_3.JPGEt cet après midi, avec Anaïs, malgré le temps plutôt humide et frisquet... nous avons fait un saut jusque là.. où elle repose désormais..

Quelques un des personnages, qu'on a pu apercevoir au JT sur TF1 ce soir, jouaient les stars pour les paparazzi locaux.... 20100529_8.JPG


Voir les commentaires

Rédigé par Evelyne, c'est moi

Repost 0

Publié le 29 Mai 2010

Le samedi 29 mai 2010,
grande fête renaissance célébrant le retour 
de Diane de Poitiers en son tombeau du Château d'Anet.

Diane de Poitiers, fascinante icône de la Renaissance, 
est de retour après 213 ans d' exil en son château d' Anet, 
joyau d' architecture conçu pour elle par Philibert de l' Orme.

Femme d' affaires et femme politique, sportive et hygiéniste, 
la favorite du roi Henri II est aussi une mécène 
des plus grands savants et artistes de son temps. 
Elle incarne un symbole féminin d' une extraordinaire modernité 
au coeur du XVI siècle.

Diane meurt en 1566, probablement en raison de son ingestion quotidienne 
d' une solution d' or potable censée préserver sa jeunesse. 

En 2008, une équipe de chercheurs exhume ses ossements présumés, 
jetés dans une fosse commune sous la révolution, 
et les authentifie dès l' année suivante.

Le samedi 29 mai 2010, le retour de Diane de Poitiers
en sa demeure sera mémorable. 

En son honneur, une journée de festivités est organisée 
à travers la ville d' Anet et dans le parc du château, 
animée par près de 500 artistes et figurants
réunis pour cette grande fête populaire. 

Un moment historique rytmé de nombreux spectacles, 
animations et présentations dans le parc du château qui 
vous replongera pour quelques heures 
à l' époque brillante de la Renaisance !

Cliquez ici, pour le programme en détail...

Voir les commentaires

Rédigé par Evelyne, c'est moi

Publié dans #Au jour le jour..

Repost 0

Publié le 20 Mai 2010

Extrait du site de l'Office de Tourisme et des Amis d'Anet :

 

diane_de_poitiers.jpgEn 1565,  Diane qui réside en son château d’ANET depuis la mort de son amant le Roi Henri II songe à son tour à la mort. Elle dicte son testament. C’est Louise sa seconde fille qui héritera du château. Elle commande à l’architecte Claude de FOUCQUE la construction d’une chapelle funéraire, à côté mais en dehors, de sa belle demeure. Elle meurt l’année suivante (Avril 1566), elle a 65 ans. Son sépulcre est à peine commencé, on l’inhume dans l’Eglise paroissiale où elle reposera onze ans.
C’est son petit fils Charles II de Lorraine duc d’Aumale qui fait consacrer la chapelle et procéde à l’inhumation solennelle de sa Grand-mère (1577). Elle reposera en paix en compagnie de deux de ses petites fille jusqu’à la fin de la révolution française.C’est également Charles II de Lorraine qui obtient de Henri III l’érection de la seigneurie en principauté.
Pendant les années révolutionnaires, le Duc de PENTHIEVRE, petit fils de Louis XIV et de Madame de MONTESPAN, n’est pas inquiété en raison de ses immenses bienfaits et du prestige de ses vertus. Décédé en 1793 il est le dernier seigneur d’ANET.
Cinq semaines après le décès de PENTHIEVRE le château est mis sous séquestre et laissé à l’abandon. L’année suivante la Société populaire force les portes de la chapelle funéraire et en prend possession pour y tenir ses séances ainsi que les audiences du Tribunal de Paix et, enfin, loger la garde nationale.
Le 18 juin 1795 deux commissaires de la Sûreté générale de Dreux investissent la chapelle à la tête d’une troupe de sans-culotte. La dépouille embaumée de la dame d’Anet est alors exhumée, parfaitement intacte dans ses habits d’apparat, et avec elle celles de deux de ses petits-enfants morts en bas âge.
A l’air libre, les corps noircissent et se décomposent rapidement. Jetés dans une charrette, ils sont déversés dans une fosse commune aménagée dans le cimetière municipal. Brutalement manipulés les riches atours de Diane partent en poussière, sa chevelure et ses tresses, qui se détachent de son crâne, sont partagées entre les témoins présents. Le cercueil de plomb est fondu pour confectionner des « balles patriotes » ; quant au cénotaphe, il sera vendu à un paysan comme abreuvoir.
Alexandre LENOIR administrateur du Musée des Monuments français qui avait sauvé de nombreux chefs d’œuvre sur tout le territoire pendant la révolution et, notamment, lors d’un précédent séjour à ANET, le retable de l’autel et le sarcophage de marbre noir utilisé à Rouvres, comme auge aux cochons, accompagne l’Empereur Napoléon Ier dans une visite à ANET et à IVRY. Il obtient son accord pour le sauvetage de la porte aux trois ordres du bâtiment central, la fontaine de Diane aux Cerfs, la Nymphe et les Victoires du Portail.
L’exploration archéologique et l’étude ostéo-archéologique.
Le 24 mai 2008, sous la direction du docteur Philippe Charlier, du service de médecine légale à l’Hôpital universitaire Raymond Poincaré de Garches, chercheur associé au CNRS, débutent les fouilles sous le monument funéraire érigé en 1884 par l’Association des Amis d’Anet à l’emplacement de la fosse, à la mémoire de « la bienfaitrice d’Anet ».
Après identification des limites de la cavité de 1795 par rapport aux sépultures antérieures et postérieures voisines, deux squelettes d’enfants sont mis au jour ainsi que, épars, les ossements séniles présumés de Diane de Poitiers. S’ensuit alors, au Pavillon Vésale de l’Hôpital universitaire de Garches, une série de tests : détermination anthropologique du sexe, de l’âge au décès, études paléopathologique, génétique (professeur Ludes, Strasbourg), olfactive, radiologique, toxicologique (docteur Poupon, Paris), superposition des restes crâniens au dernier portrait de Diane réalisé par François Clouet et, enfin, datation au radiocarbone 14C. Ces tests mettent notamment en évidence, d’une part, l’une des deux fractures de la jambe subies par la favorite à l’occasion de chutes de cheval (mais la deuxième jambe est manquante) et, d’autre part, le taux d’or supérieur à 250 fois la normale présent dans le jus de putréfaction en surface des os. Ce constat atteste d’un traitement au long cours à base de sels « d’or potable » qu’elle s’administrait comme élixir de jouvence. Cette analyse sera confirmée par l’examen comparatif d’une mèche de cheveux de Diane appartenant à M. de Yturbe. La prise de cette potion d’inspiration alchimique aurait conféré à celle-ci cette grâce surnaturelle et cette blancheur extrême de teint. Mais en même temps, elle l’empoisonne, lui causant de l’insuffisance rénale, faisant tomber ses dents et rendant cassants ses cheveux.
L’ensemble des éléments fournis par l’étude conduite par le docteur Charlier authentifie ces restes comme étant ceux de la « grande-sénéchale ».
L’idée d’un retour triomphal des restes de Diane de Poitiers.
Fort de ces résultats obtenus par l’équipe de recherche et avec les encouragements de M. Olivier Marleix, Conseiller Général Maire d’Anet, Monsieur Jean de Yturbe, l’actuel propriétaire du château se saisit de cette occasion pour organiser une journée de festivités en l’honneur du retour de la châtelaine d ’Anet en sa demeure.

 

Ce sera le 29 Mai prochain...

Voir les commentaires

Rédigé par Evelyne, c'est moi

Publié dans #Divers

Repost 0

Publié le 16 Mai 2010

.. que je n'ai pas écrit sur mon blog... depuis quand déjà ?..

En tous cas, ce week end de l'Ascension a été bien occupé !! Avec Anaïs et on en a profité pour faire du tourisme, toutes les deux !!

20100514_56.JPGAnet, le Château devant lequel nous n'avons fait que passer,2010-05-14-Anais-copie-1.jpg la visite étant assez chère, mais la Chapelle Funéraire est ouverte et gratuite. Le tombeau de Diane est encore vide mais ses cendres y reviendront dans 15 jours.. alors dans le coup nous sommes allées au cimetière d’Anet où elles sont actuellement..

Puis le château d’Abondant, là, rien à visiter...

Direction l'Abbaye du Breuil-Benoit

2010-05-14-Anais1.jpg2010-05-14-Anais2.jpg

(je voulais en faire quelques photos pour l'asso). Après une bonne halte, nous sommes montées sur Louye, sur les hauteurs de Marcilly.. 20100514_144.JPGoù il y a un château aussi..

Il va falloir songer à rentrer !!! On fait une halte en forêt.. Nous terminons notre périple par le Cimetière Militaire de St André-Champigny, qu'elle souhaitait voir aussi !!..

Samedi matin, petite séance "portraits"..

Samedi après-midi, nous avons remis ça pour le tourisme !! 2010-05-15.jpgde l'autre côté de l'Eure, plutôt côté campagne que châteaux.. Les chevaux, les poules...

Et voila comment Mamy arrive à faire au moins 250 photos pendant le week end !!!

Samedi en fin d'après-midi, Christine est venue chercher Anaïs.

J'ai eu la bonne idée de tenter un appel vers la Guadeloupe et surtout réussi à avoir quelqu'un, car nous avions appelé en vain jeudi soir. Tout le monde va bien, les filles se remettent d'otites et gastros qu'elles ont fait à tour de rôle.. Maman Solange, dont c'était la fête et l'anniversaire cette semaine, va bien. Quant à Papa Sebastien, qui se fait ses 37 ans...(comment ça ? 37 ans ? Mais oui.. )...37 ans demain !!! il vabien aussi.. plutot surbooké, entre son travail, la musique (enregistrement d'un nouveau CD avec Ti'Malo) et son boulot de papa aussi !!!

Et nous voila dimanche soir.. Une nouvelle semaine qui commence...

 

Voir les commentaires

Rédigé par Evelyne, c'est moi

Repost 0

Publié le 4 Mai 2010

On dit que chaque jour nous devons manger une pomme pour le fer et une banane pour le potassium..........

Une orange également pour la vitamine C et une tasse de thé vert sans sucre pour prévenir le diabète.

Tous les jours, il faut boire deux litres d'eau (oui et puis, le pisser, qui demande le double du temps que tu as perdu pour les boire).

Tous les jours, il faut boire un actimel ou manger un yaourt pour avoir les "L.Cassei Densis", dont personne ne sait ce que diable ils sont, mais il semble que si on n'avale pas au moins un million et demi des ces bacilles chaque jour, on commence à s'effilocher.

Chaque jour, une aspirine, pour prévenir l'infarctus, et un verre de vin rouge, toujours contre l'infarctus ....et un autre de ConseilT5-copie-1.pngblanc, pour le système nerveux. Et un verre de bière, pour je ne sais plus quoi ...Si on les boit tous ensemble, ça peut donner une hémorragie cérébrale, mais ne t'en fais pas,tu ne t'en rendras sans doute même pas compte.

Tous le jours, il faut manger des fibres ...beaucoup ...beaucoup de fibres, jusqu'à ce que tu réussisses à chier un pull ! Il faut prendre entre 4 à 6 repas tous les jours, légers , sans oublier de mastiquer 100 fois chaque bouchée. En faisant les calculs, on perd 5 heures pour manger.

Ah .. et après chaque repas, il faut se brosser les dents, après l'actimel et les fibres, brosser les dents, après la pomme, les dents, après la banane, les dents ... et ainsi de suite jusqu'à ce q'u'il te reste 3 dents en bouche, sans oublier le fil dentaire, masser les gencives, le rinçage à la listérine ....

Il faut dormir 8 heures et travailler 8 heures, plus le temps pour manger : 21. Il te reste 3 heures, en admettant qu'il n'y ait pas trop de trafic.

Selon les statistiques, nous regardons la télé 3 heures par jour. Déjà ce n'est pas possible parce que tous les jours on doit marcher au moins une demi heure (attention : après 15 minutes, pense à retourner en arrière, sinon la demi heure devient une heure).

Il faut maintenir les amitiés parce qu'elles sont comme les plantes, il faut les arroser tous les jours. De plus, il faut se tenir informé et lire au moins 2 journaux , pour une lecture critique.

Ah ! Il faut faire l'amour tous les jours, mais sans tomber dans la routine, il faut être innovateur, créatif et renouveler la séduction.

Il faut ausi le temps de passer la serpillère, faire la vaisselle etc...et on ne parle pas du fait que tu as peut-être un chien ou ... des enfants ????

En bref, calcule, cela fait 29 heures par jour.

La seule possibilité c'est de faire plusieurs choses à la fois ... par exemple : tu te douches à l'eau froide,avec la bouche ouverte, comme ça tu bois tes 2 litres d'eau par jour. Pendant que tu sors de la douche, la brosse à dents en bouche, tu fais l'amour avec ton (ta) compagnon (e) qui pendant ce temps regarde la télé et te raconte ce qu'il voit pendant que tu passes la serpillère.

Il te reste une main libre ? Appelle tes amis ... tes parents, bois le vin. Le bioPuritas avec la pomme, tu peux la donner à ton (ta) compagnon(e) pendant que tu manges la banane avec l'actimel ... et demain, vous changez.

Maintenant je te laisse, parce qu'entre le yaourt, la pomme, la bière, le premier litre d'eau et le troisième repas de fibres de la journée, déjà je ne sais plus où j'en suis ... mais je dois aller rumeur--1-.jpgaux toilettes d'urgence. J'en profiterai pour me brosser les dents .........

Bon.. ce n'est pas de moi évidemment... j'ai récupéré ça chez une copine d'Ipernity et trouvé ça trop marrant...

Voir les commentaires

Rédigé par Evelyne, c'est moi

Publié dans #Au jour le jour..

Repost 0